Troubles des apprentissages « Aides pédagogiques par l’informatique

Troubles des apprentissages

Proverbe: « Quand on veut, on peut ! »

…Vraiment ?

Les troubles des apprentissages handicapent les élèves à vie, au contraire des difficultés scolaires qui sont passagères.

Essayons plutôt: « Quand on veut, on peut apprendre à compenser ses difficultés! »

Vous trouvez des informations ciblées sur les troubles des apprentissages qui vous permettront de mieux comprendre et donc de mieux aider les élèves à compenser leurs difficultés notamment avec les outils API.

 

Carte mentale Troubles des apprentissages V4



 

 

Les outils API sont donc « une compensation du désavantage » pour permettre d’accéder à une activité ou un contenu hors de portée.


à gauche, la première image montre trois personnes de taille différente mais ayant toute un seul caisson pour voir le match de foot par dessus la clôture. Il s'agit là d'un traitement égal mais non adapté à ceux de petite taille. La seconde image montre un traitement équitable ; les personnes de plus petites tailles ont plus de caissons et la personne très grande n'en a pas, puisqu'elle n'en a pas besoin.

Le mot handicap est connu depuis peu sous sa signification récente.

Si l’on en croit le Petit Robert, son étymologie est : « 1872, hand in cap, anglais : main dans le chapeau : terme de course, de compétition. En découle la charge dont paradoxalement les meilleurs coureurs se trouvent artificiellement grevés afin de compenser leur avantage ».

Le glissement de sens est surprenant; avoir un handicap était le moyen de limiter la portée d’un acquis, et voilà que c’est devenu le moyen de désigner un manque.

Ainsi pour l’organisation Mondiale de la Santé un handicap est décrit comme « un désavantage pour un individu donné, résultant d’une déficience ou d’une incapacité, qui limite ou interdit I’accomplissement d’un rôle considéré comme normal (compte tenu de son âge, des on sexe et des facteurs sociaux et culturels pour cet individu ».

Il est utile de comprendre que  le handicap est lié à des situations. Un dyslexique est en situation de handicap pendant la dictée mais il ne l’est plus à la gym !

Chacun peut réfléchir à ses propres « situations de handicaps » en se posant les questions suivantes:

« Je suis en situation de handicap quand je… » et « quelles sont mes stratégies pour compenser cette situation ?«